Consultant Bilan Carbone et expert carbone : Le guide complet

Dans un monde où la conscience environnementale est devenue une priorité face au réchauffement climatique, les entreprises cherchent continuellement des moyens de réduire leur empreinte carbone. C’est là qu’intervient le rôle crucial d’un consultant bilan carbone. Ce professionnel spécialisé apporte une valeur ajoutée significative à toute organisation soucieuse de son impact écologique.

Alors que de nombreux profils apparaissent sur Linkedin, cet article vous dit tout ce que vous devez savoir sur un consultant bilan carbone et comment il peut aider votre entreprise à atteindre ses objectifs en matière de décarbonation.

Qu’est-ce qu’un consultant bilan carbone ?

L’expert bilan carbone est un professionnel qui aide les entreprises, grâce à ses connaissances et ses années d’expérience, à quantifier, à comprendre et à réduire leur empreinte carbone. Il s’agit d’un rôle clé dans la transition vers une économie à faible émission de carbone.

Mais son rôle va bien au-delà du simple calcul des émissions de GES (gaz à effet de serre) d’une organisation. Il s’agit d’un expert qualifié qui s’immerge profondément dans les opérations de l’entreprise pour comprendre en détail ses processus, ses pratiques et ses infrastructures. Cette compréhension approfondie lui permet d’identifier les sources d’émissions de carbone souvent négligées ou sous-estimées. Il dispose ainsi d’une base solide pour des recommandations stratégiques pertinentes.

Quels sont les rôles d’un consultant bilan carbone en entreprise ?

De la sensibilisation aux enjeux du changement climatique aux recommandations stratégiques en passant par l’identification des facteurs d’émissions les plus pertinents pour votre activité, le consultant est bien plus qu’une « calculette » à émissions !

Sensibiliser aux enjeux du changement climatique

Outre son expertise technique, l’expert en bilan carbone joue un rôle crucial dans la sensibilisation et la formation des employés. En éduquant le personnel sur les enjeux environnementaux et les meilleures pratiques, il améliore la compréhension des enjeux climatiques des salariés de l’entreprise.

Cette sensibilisation accrue conduit à une adoption plus large des initiatives écologiques et renforce l’engagement global envers la RSE.

En encourageant la participation active des employés, le consultant assure une mise en œuvre efficace des initiatives environnementales et favorise un changement culturel durable au sein de l’entreprise.

Cartographie des flux

L’expert en bilan carbone guide l’entreprise dans l‘identification de toutes les sources d’émissions de gaz à effet de serre (GES) relevant de ses activités. Cela implique une analyse approfondie des processus internes et de l’ensemble des flux comme les consommations d’énergie, les transports, ou les déchets (liste non exhaustive).

Cette cartographie servira de base de travail dans l’identification des données à collecter pour la réalisation du bilan. Une « fausse bonne idée » serait de réduire l’exhaustivité du périmètre pris en compte. En effet cela réduirait d’autant les capacités d’action de l’entreprise au moment de déployer son plan de transition. Pourquoi ? Car on ne peut réduire que ce que l’on compte (CQFD).

Le consultant s’appuie sur sa connaissance du secteur d’activité de l’entreprise ainsi que sur l’équipe projet constituée pour garantir la précision et la cohérence de la cartographie.

prendre rendez-vous avec un consultant bilan carbone

Identifier et sourcer les données, phase critique du bilan carbone

La phase de collecte des données d’activité est une étape fondamentale pour calculer son bilan carbone. Elle consiste à collecter et organiser l’ensemble des informations relatives aux activités de l’entreprise qui génèrent des émissions de gaz à effet de serre (GES). La précision et l’exhaustivité des données collectées conditionnent la fiabilité et la qualité du bilan carbone final.
Le consultant et l’équipe projet, constituée des principaux responsables métiers de l’entreprise, vont déterminer les types de données pertinents pour chaque source d’émission (consommation d’énergie, distances parcourues, types de déchets, etc.). Puis ils vont identifier les sources d’information disponibles (factures, relevés de compteurs, bases de données internes, etc.) et évaluer leur fiabilité.

La collecte des données d’activité

L’expert en bilan carbone, en lien avec les responsables métiers, va mettre en place un processus de collecte efficace et organiser les données collectées de manière structurée. Au fur et à mesure de cette collecte, l’expert carbone va effectuer des contrôles et des vérifications. Ce travail continu assurera la qualité et la précision des données collectées.

Il est important de se baser prioritairement sur des données physiques quantifiables et d’éviter autant que possible les données monétaires. Cette rigueur permettra de réduire les incertitudes dans les résultats du bilan et d’augmenter l’efficacité du plan de transition.

La phase de collecte des données va particulièrement solliciter les salariés de l’entreprise :

  • exports des logiciels internes
  • questionnaires collaborateurs
  • relevés de compteurs
  • consommation d’énergie
  • échange avec les fournisseurs
  • etc

C’est souvent cette collecte qui est responsable de la durée du bilan, plus ou moins longue.

Identification des facteurs d’émissions pertinents

Une fois collectées, toutes ces données d’activités devront être traduites en « équivalent CO2 » pour être exploitées. Il existe une large sélection de facteurs d’émissions disponibles dans les bases de données, couvrant divers types d’activités et de sources d’émissions. Bien qu’ils soient régulièrement mis à jour pour refléter les meilleures pratiques et données scientifiques disponibles, certains pourraient manquer.

Pour gagner en personnalisation, le consultant expert carbone sélectionne les facteurs les plus précis et pertinents pour chaque poste d’émission. Il tiendra compte des particularités de l’entreprise et des recommandations de l’ABC. Il vous aidera le plus souvent à remonter à la source de vos émissions, chez vos fournisseurs, pour obtenir le meilleur facteur d’émission associé à votre donnée d’activité. Le consultant pourra également récuperer des données provenant d’une analyse de cycle de vie.

Cette personnalisation des facteurs d’émissions vous permettra de mieux valoriser vos actions en termes de durabilité. Cela vous évitera également d’utiliser des facteurs moyennés qui limiteront votre capacité à construire des stratégies durables.

Calcul des émissions et plan de transition

Arrive enfin le travail de calcul des émissions de GES pour chaque poste et de correction, en identifiant les doublons et les valeurs aberrantes. Ce travail minutieux exige une grande rigueur et permettra au consultant bilan carbone de vous présenter une vue réaliste de vos émissions par poste clef. Une fois le bilan carbone établi par l’expert, commence alors la mise en place d’un plan d’action, ou plan de transition (Loi LEC 2019).

Fort de la précision des calculs réalisés, le consultant travaillera en collaboration avec les équipes internes pour identifier les principales sources d’émissions et les opportunités de réduction. Un cabinet de conseil, comme Buying & Solutions, propose également des ateliers collaboratifs aidant à la définition d’un plan d’actions de décarbonation.

Ce processus implique :

  • l’établissement d’objectifs de réduction des émissions,
  • l’identification des actions et moyens envisagés jusqu’au prochain bilan ainsi que les volumes de réduction d’émissions de GES attendus,
  • la définition d’indicateurs de performance clés pour suivre les progrès,
  • les actions mises en œuvre et les résultats obtenus depuis le bilan précédent (si concerné)
  • en cas de non mise en œuvre d’actions précédemment annoncées, les causes et leur justification (si concerné)

Le plan de transition résultant sera stratégique, pragmatique et tiendra compte des objectifs commerciaux de l’entreprise.

De plus, le consultant aidera à mobiliser les parties prenantes internes et externes pour obtenir un soutien complet et garantir la réussite de la transition bas carbone. En adoptant une approche holistique et orientée vers l’action, l’entreprise pourra transformer ses engagements en matière de développement durable en actions concrètes et mesurables.

Les compétences requises pour devenir consultant bilan carbone

Pour devenir consultant en bilan carbone, plusieurs compétences et qualités sont nécessaires. Profil plutôt mathématique, il a de solides connaissances scientifiques. Il doit avoir un esprit logique et avoir des capacités d’analyse et de synthèse pour analyser de grandes quantités de données, synthétiser les résultats obtenus et en tirer des conclusions.

Il doit également avoir un esprit d’initiative et de créativité pour proposer des solutions créatives et innovantes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’organisation. De plus, un consultant bilan carbone doit être rigoureux, tant dans la collecte et l’analyse des données que dans le respect les délais impartis, et être aguerri au management de projet. Un profil d’expertise et pour autant très polyvalent dans ses compétences.

Par ailleurs, le consultant devra impérativement maitriser la méthodologie Bilan Carbone et être titulaire du plus haut niveau de formation de l’ABC.

Combien coûte un bilan carbone ?

Le coût journalier d’un consultant bilan carbone peut varier en fonction de son niveau d’expérience et de compétence.

Voici quelques fourchettes de tarifs généralement observées :

  • Pour un consultant junior : entre 450 et 600 € par jour.
  • Pour un consultant expérimenté : entre 600 et 1 200 € par jour.
  • Pour un consultant de très haut niveau : entre 1 200 et 2 400 € par jour.
  • Pour les cabinets de conseil les plus prestigieux : plus de 2 000, voire de 3 000 € par jour et par consultant.

Il est important de noter que ces tarifs peuvent varier en fonction de la complexité du projet et des spécificités de l’entreprise.

De plus, le coût global d’un bilan carbone réalisé par une société de conseil peut varier de quelques milliers à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Cette variation s’expliquant par la fluctuation du nombre de jours de travail du consultant nécessaires à la réalisation du bilan. Par exemple, il peut coûter environ 10 000€ pour un bilan carbone d’une PME et dépasser les 50 000€ pour les plus grandes entreprises.

Rassurez-vous, des aides existent ! Nos experts vous renseignerons et vous aiderons à construire le meilleur accompagnement : parlons de vos besoin !

 

Retrouvez ci-dessous nos autres nouvelles !

Consultant indépendant : une ressource achat disponible

Consultant indépendant : une ressource achat disponible

Que vous ayez besoin d’un renfort opérationnel ou d’un regard neuf sur vos processus d’achat existants, un consultant indépendant est une solution à envisager. Mais quels sont les points clés à intégrer avant de recourir à un consultant indépendant en achats ? Les experts de Buying & Solutions vous donnent toutes les clés de réussite !

Cabinet de management de transition : Comment bien le choisir ?

Cabinet de management de transition : Comment bien le choisir ?

Dans un environnement économique en constante évolution, votre entreprise peut avoir besoin de recourir à un cabinet de management de transition. Face à la multitude d’acteurs sur le marché, comment sélectionner le partenaire idéal ? Quels critères privilégier pour garantir une collaboration fructueuse ?