Pourquoi et comment former ses acheteurs au développement durable ?

Face à l’urgence climatique, réduire les émissions de GES devient un enjeu majeur pour toutes les entreprises. Que vous soyez une petite start-up ou un grand groupe, il est indispensable d’intégrer cette préoccupation environnementale à votre stratégie globale. Nous vous proposons cinq techniques pour diminuer votre empreinte carbone et ainsi participer activement à la lutte contre le réchauffement climatique. Des pistes concrètes, innovantes et accessibles pour faire de la transition écologique un levier de performance et de compétitivité. Ensemble, agissons pour un avenir plus durable !

Adopter une politique d’achats responsables

Adopter une politique d’achats responsables représente une méthode efficace pour réduire les émissions de GES en entreprise. Priorisez les fournisseurs qui s’engagent à minimiser leur impact environnemental.

Intégrez des critères écologiques dans vos appels d’offres. Vos critères de sélection doivent inclure le bilan carbone des produits ou services proposés. Favorisez les partenaires qui mettent en place des pratiques durables.

Voici quelques actions concrètes à mettre en place :

  • Optez pour des matériaux recyclés post-consommation (PCR) voire recyclés post-industrie (PIR)
  • Privilégiez les produits et fournisseurs locaux pour réduire le transport.
  • Choisissez des emballages minimalistes.
  • Incitez vos fournisseurs à transmettre les ACV des produits que vous leur achetez
  • Confrontez les chiffres transmis à des certifications ou preuves réalisées par un tiers 

Adopter une telle politique demande une certaine rigueur. Il est nécessaire de suivre régulièrement les performances de vos fournisseurs pour garantir le respect des critères établis. Une mission à intégrer par votre service achats qui accompagnera ses fournisseurs.

La réduction des émissions de GES passe par une remise en question de vos pratiques d’achat. C’est un challenge à relever pour toute entreprise soucieuse de son impact environnemental. Pour être accompagné, faites appel à un cabinet de consultants en achat pour décarboner vos achats

Sensibiliser les collaborateurs à l’éco-responsabilité

La sensibilisation des collaborateurs à l’éco-responsabilité est une étape clé pour réduire les émissions de GES en entreprise. Vous pouvez organiser des formations et des ateliers pour comprendre les enjeux associés et partager des bonnes pratiques éco-responsables.

Il existe plusieurs façons de sensibiliser vos collaborateurs. Par exemple, vous pouvez organiser des challenges internes pour encourager le covoiturage, l’utilisation des transports en commun ou le vélo pour se rendre au travail. Cette approche ludique peut rapidement se traduire par une réduction notable de vos émissions de GES.

Vous pouvez également instaurer des politiques internes favorisant le recyclage et la réduction des déchets. Par exemple, encouragez vos collaborateurs à utiliser des tasses réutilisables plutôt que des gobelets en plastique. Proposez des alternatives plus écologiques aux fournitures de bureau habituelles.

Enfin, n’oubliez pas de communiquer régulièrement sur vos progrès en matière d’éco-responsabilité. Cela permettra de maintenir l’engagement de vos collaborateurs et de souligner l’impact positif de ces actions sur vos émissions de GES.

Favoriser l’énergie verte dans les locaux de l’entreprise

L’utilisation d’une énergie décarbonée, comme l’électricité, au sein de l’entreprise est une pratique efficace pour réduire les émissions de GES. Elle peut se faire de différentes manières : 

  1. Installer des panneaux solaires sur les toits des bâtiments. Ce choix permet de produire de l’électricité propre et renouvelable. Vous pouvez ainsi diminuer votre dépendance aux sources d’énergie fossiles.
  2. Recourir à une fourniture d’électricité verte. Plusieurs fournisseurs proposent des contrats basés sur des sources d’énergie renouvelables. C’est une solution simple pour contribuer à la diminution des émissions de GES.
  3. Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments. Isolation, chauffage performant et réglé à 19 degrés, éclairage LED, tout est bon pour réduire la consommation d’énergie. Moins d’énergie consommée signifie moins d’émissions de GES.

Enfin, pensez à sensibiliser vos collaborateurs. Une meilleure connaissance des enjeux environnementaux peut les inciter à adopter des comportements plus respectueux de l’environnement au travail.

Opter pour une mobilité douce pour les déplacements professionnels

Les déplacements professionnels contribuent significativement aux émissions de GES de votre entreprise. Opter pour une mobilité douce est une solution efficace pour réduire cet impact.

  • Privilégiez le covoiturage entre collaborateurs ou l’utilisation des transports en commun. Ces modes de transport réduisent les émissions de gaz à effet de serre par personne.
  • Encouragez l’usage du vélo ou de la marche pour les trajets courts. Ces modes de déplacement non motorisés ne génèrent pas d’émissions de GES.
  • Si la distance est trop importante, pensez à la visioconférence. Cette alternative aux déplacements physiques limite les émissions de GES.
  • Enfin, si les déplacements sont inévitables, optez pour des véhicules électriques ou hybrides. Ces derniers émettent moins de GES que les voitures traditionnelles. Le train doit être privilégié dans tous les cas où cette solution de déplacement existe pour limiter l’avion.

La mobilité douce est un enjeu majeur pour la réduction des émissions de GES en entreprise. Vos choix de déplacement ont un impact direct sur votre empreinte carbone.

Valoriser le télétravail pour limiter les déplacements

Le télétravail est une technique efficace pour réduire vos émissions de GES en entreprise. En limitant les déplacements de vos employés, vous participez activement à la diminution de l’empreinte carbone de votre structure.

En favorisant le travail à domicile, vous diminuez les émissions de GES liées au transport. Moins de trajets signifie moins de carburants brûlés, et des bureaux moins chauffés, donc moins de GES émis. C’est un geste simple mais qui peut avoir un impact considérable sur l’environnement.

Le télétravail n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement. Il améliore également la qualité de vie de vos employés en leur épargnant le stress des transports en commun ou des embouteillages. 

Optimiser la gestion des déchets en entreprise

La gestion optimisée des déchets en entreprise est un levier efficace pour réduire les émissions de GES. Vous pouvez commencer par identifier les déchets produits par votre activité. Des audits réguliers permettent de suivre cette production et d’identifier les possibilités de réduction.

Le tri sélectif est une étape fondamentale. Il facilite le recyclage et la valorisation des déchets. Des bacs de tri adaptés à chaque type de déchet favorisent une bonne pratique chez vos collaborateurs. Sensibilisez-les à l’importance de cette démarche pour l’environnement.

La réduction à la source est une autre stratégie efficace. Réfléchissez à la manière dont vous pouvez limiter la production de déchets. Par exemple, optez pour des fournitures durables et réutilisables plutôt que jetables comme avec le leasing circulaire

L’économie circulaire offre des opportunités intéressantes. En réutilisant les déchets comme matières premières, vous pouvez diminuer votre production de déchets. Explorez les possibilités offertes par votre secteur d’activité.

Enfin, la valorisation énergétique des déchets non recyclables est une option à considérer. Elle permet de transformer les déchets en énergie, contribuant ainsi à la réduction des émissions de GES.

La réduction des émissions de GES en entreprise est un défi de taille, mais pas insurmontable. Vous avez à votre disposition une panoplie de techniques pour y parvenir. Il est temps pour vous d’agir et de contribuer activement à la préservation de notre planète. N’oubliez pas, au-delà d’être une nécessité pour maintenir un monde habitable, la transition écologique est aussi une opportunité d’innovation et de compétitivité pour votre entreprise.

Retrouvez ci-dessous nos autres nouvelles !

Est-ce que le bilan carbone est obligatoire en entreprise ?

Est-ce que le bilan carbone est obligatoire en entreprise ?

Alors que le Bilan d’émission de gaz à effet de serre existe depuis de nombreuses années, son caractère obligatoire pour les entreprises évolue. Qui est concerné par cette obligation ? Quels sont les risques encourus ? Actualisons ensemble vos connaissances !

Faire un bilan carbone entreprise : quelles opportunités business ?

Faire un bilan carbone entreprise : quelles opportunités business ?

Alors que certaines entreprises se lancent dans la réalisation d’un calcul de leurs émissions de gaz à effet de serre par contrainte, certaines y voient une opportunité.
En effet, le bilan carbone peut vous permettre de déceler des opportunités business. Découvrez comment il peut être un levier de croissance pour vous !