5 raisons de faire appel à un consultant achat pour votre entreprise

En entreprise, le service achats occupe une place stratégique. Ses activités de sourcing, de gestion des relations fournisseurs, d’établissement de cahier des charges et de négociation ont pour triple objectif de participer aux résultats financiers de l’entreprise, d’améliorer les relations avec les fournisseurs et d’anticiper toute problématique de production ou de commerce, à l’instar des défauts de stock et des litiges. Avec l’intégration du scope 3 (émissions indirectes de GES d’amont en aval de la chaîne logistique) aux obligations déclaratives extra-financières, les enjeux de la fonction Achat en entreprise prennent encore une autre dimension. Alors découvrez pourquoi faire appel à un consultant en achats pour votre entreprise ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi faire appel à un consultant en achat ?

 

 

 

 

Parce que les achats représentent tout à la fois 60 % du chiffre d’affaires des entreprises européennes et jusqu’à 80 % de la source de leur empreinte carbone, ils constituent la pierre angulaire d’une stratégie de développement durable et de toute démarche RSE. Faire appel à un consultant en achats vous aidera à mettre en place une politique d’achats durable et performante dans votre entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

stratégie achat

 

 

 

 

1 – Un regard objectif sur votre entreprise

 

 

 

 

 

 

 

 

Une entreprise ne bénéficie pas toujours en interne de l’expertise nécessaire à la mise en œuvre d’une politique d’achats qui réponde aux enjeux actuels. C’est-à-dire tout à la fois à la recherche de marge et à la prise en compte des critères RSE fournisseurs.

 

 

 

 

 

Même lorsque la direction achat est sensibilisée à ces questions, le consultant en achat peut apporter un œil extérieur. Et qui dit oeil exterieur dit objectif, soutenu par une culture d’entreprise large.

 

 

 

 

 

La réalisation d’un audit est ce qui assure au consultant achat de réaliser des propositions structurées et sur mesure. Cet audit est une analyse approfondie et complète du processus achat dans l’entreprise. Sans historique dans l’entreprise, le consultant porte un regard impartial sur la situation. Il peut apporter des solutions inédites, sans biais d’évaluation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 – L’expertise complémentaire d’un consultant en achat

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rôle du consultant achat n’est pas de se substituer aux équipes mais de compléter leur expertise. Il vient les renforcer ponctuellement, à travers une mission de conseil, afin de répondre à un besoin ponctuel.

 

 

 

 

 

L’expert va s’intégrer dans l’organisation sans créer de concurrence nouvelle au sein de l’équipe achat. Il ne bouleversera pas la hiérarchie existante.

 

 

 

 

 

Le recours à un consultant est reçu de manière positive par les équipes. Son aide précieuse permet de délester les employés d’une partie de la pression qui pèse sur leurs épaules en période de surcharge ou de tension. Le consulting offre aussi un gain de temps et de productivité. Ainsi, les équipes permanentes peuvent se concentrer sur leur cœur de métier et sur les tâches qu’elles maîtrisent.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3- Un profil autonome et flexible

 

 

 

 

 

 

 

 

Parce que le consultant extérieur n’a pas de lien hiérarchique au sein de l’entreprise, il est naturellement plus libre pour exprimer ses idées. Il peut ainsi proposer des conseils contre-intuitifs, innovants ou audacieux. Disponible et autonome, le consultant travaille à l’atteinte d’objectifs précis. Il est aussi tenu au secret professionnel et respectera donc strictement la confidentialité de ses missions et des données qui lui seront confiées. Cette confidentialité est également prévue dans les contrats de prestation de service entre l’entreprise et le consultant.

 

La diversité des expériences précédentes du consultant alimente son expertise. Le fait d’assurer plusieurs missions, plus ou moins longues, auprès d’entreprises différentes le rend agile. Cette capacité à s’imprégner régulièrement de sujets nouveaux et de cultures étrangères lui permet d’être rapidement opérationnel. Une fois le onboarding réalisé, au cours des premières semaines, le consultant sera rapidement autonome.

 

 

 

 

La gamme de services proposés dans les domaines des achats et des relations fournisseurs est étendue pour répondre aux problématiques des entreprises de manière personnalisée :

 

 

 

 

 

 

    • assistance opérationnelle pour renforcer temporairement l’équipe achats ;

 

 

 

 

    • prise en charge d’une négociation délicate ;

 

 

 

 

    • diagnostics de performances

 

 

 

 

    • accompagnement stratégique ;

 

 

 

 

    • assistance dans la transition écologique ;

 

 

 

 

    • etc.

Vous avez dit flexible ?

La flexibilité est également une force particulièrement intéressante du consultant en achats en entreprise. En effet, que vous ayez besoin de lui à temps plein ou à temps partiel, le consultant peut s’adapter. Cet aménagement du temps de travail est bien moins évident pour un salarié en CDD. De plus, le contrat de prestation peut avoir une durée initiale courte et être renouvelé autant que de besoin. Par exemple, partir sur un contrat de 3 mois et être renouvelé 4 fois pour assurer une mission d’un an. Nul besoin de vous engager directement sur 12 mois ! A l’inverse, le code du travail ne permet pas cette flexibilité quant au renouvellement d’un CDD.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4- Une plus grande réactivité

Les recrutements d’acheteurs sont connus pour prendre du temps. A l’inverse, un cabinet de consulting et conseil en achats dispose de consultants immédiatement disponibles pour vous rejoindre. L’identification des besoins se fait lors d’un premier rendez-vous, qui permet de mettre en place les modalités de la mission. Le cabinet propose ensuite les profils de consultants immédiatement disponibles, dont l’expertise et la culture d’entreprise correspondent à votre problématique et aux spécificités de votre secteur d’activités.

Néanmoins, si votre besoin est très spécifique ou dans une localisation particulièrement complexe, il est préférable d’anticiper. Dans ce genre de cas, trouver le bon profil peut prendre deux à trois semaines. Pas de surprise, cela reste bien moins long que de recruter ! Pour maximiser vos chances, restez ouvert à une part de télétravail. Cela permettra à des consultants compétents et disponibles mais plus éloignés géographiquement de vous accompagner. Le consultant se déplacera par exemple 2 à 3 jours par semaine dans vos locaux. Ce mode hybride favorisera l’engagement du prestataire sur des périodes plus longues.

Des profils précisément adaptés à votre situation peuvent intervenir. A l’inverse, le recrutement de tels experts en CDD est un parcours du combattant : profils opérationnels, profils de managers, ou encore d’acheteur sénior stratège. Un cabinet de consulting en achat peut donc s’adapter à vos exigences, mais aussi à vos urgences. Vous restez maître de la durée de la mission, ainsi que de son organisation : à temps partiel ou plein, sur site ou à distance.

faire appel à un consultant en achats

5- Faire appel à un consultant achat, une solution économique

Recruter pour bénéficier d’une expertise en interne n’est pas toujours la solution la plus adaptée. Surtout lorsqu’il s’agit de faire face à une problématique ponctuelle, de poser les bases de nouveaux process ou d’impulser une acculturation (à la décarbonation/décarbonisation des achats par exemple).

Parce que vous n’avez pas nécessairement besoin d’une ressource à plein temps et à long terme pour faire face à vos défis, recourir à un consultant achat vous permet d’accéder à l’expertise dont vous avez besoin, uniquement durant le temps nécessaire. Si les prix des consultants peuvent paraître élevés, le coût total de l’intervention est en réalité plus lisible et maîtrisé que celui d’un salarié en CDD lorsque les coûts sont envisagés de manière globale (frais de recrutement, assurances, vacances et RTT, cotisations, etc.).

Par ailleurs, l’emploi d’un salarié et le recours à un consultant achat ne relèvent pas des mêmes lignes budgétaires. Si la direction refuse à votre service le budget pour un recrutement supplémentaire, il est possible que les services d’un consultant soient en revanche acceptés. En période de surcharge ou en cas de nécessité de restructuration de vos process, cela vous permettra de réduire la charge pesant sur votre équipe et d’éviter ainsi les risques de démission ou d’arrêt maladie.

Buying & Solutions, acheteur business partner, vous propose des solutions concrètes, des conseils en achats et durables pour renforcer votre pôle achats à travers des conseils en achats et organisation, mais aussi un accompagnement à la décarbonation des achats, clé de voûte de votre démarche RSE. Parlons de vos enjeux.

Retrouvez ci-dessous nos autres nouvelles !

Acheteur freelance : comment l’intégrer à votre stratégie RH ?

Acheteur freelance : comment l’intégrer à votre stratégie RH ?

Les entreprises font de plus en plus appel à des professionnels indépendants, notamment dans le domaine des achats. Un acheteur freelance représente une solution intéressante pour les sociétés souhaitant bénéficier d’expertises pointues et adaptables à leurs besoins. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’acheteur freelance, ses compétences, ses risques et comment l’intégrer efficacement à votre stratégie RH !